Salamanca – Alexis Arend

Les mots qui m’ont séduite :

« Quels que soient les choix que vous serez amené à faire, prenez bien garde à ce qu’aucun d’entre eux ne vous mène à SALAMANCA »

Mes premières impressions :

J’ai le bonheur d’avoir entre les mains un texte épuré : pas une coquille rencontrée jusqu’ici…

Fan d’épouvante mais un peu poltronne sur les bords, la traversée de la petite route nationale du début m’a causé quelques nuits blanches… Les descriptions détaillées titillent bien l’imagination et implantent parfaitement l’ambiance prévue par l’auteur. J’étais particulièrement soulagée en arrivant enfin à Salamanca… Cependant, à en croire l’introduction qui m’a séduite, je ne devrais pas trop me fier à ce sentiment qui ne saurait durer ! 

Depuis que j’ai découvert, en même temps qu’Andrew, que toute une aile de l’hôtel de la petite ville de Salamanca est interdite d’accès aux clients, je n’ose plus lire qu’ à la lumière bien éclatante du jour…

Je continue donc ma lecture… Avec une bien précautionneuse quoiqu’impatiente curiosité !

Mais vous l’avez compris, je suis un cas particulier… Vous devriez probablement en juger par vous-même et nous pourrons alors débattre ma légendaire bravoure !!!

Laisser un commentaire