C’est quoi, les calories?

Les calories

Le terme « calorie » est bien connu et détesté – à tort – par ceux qui ont déjà fait des régimes.

La calorie est une unité d’énergie valant approximativement 4,18 joules, la quantité nécessaire pour élever la température d’un gramme d’eau de 1 °C. En nutrition, la calorie est considérée comme la référence énergétique devant servir à mettre en place une alimentation équilibrée adaptée au fonctionnement de l’individu. Il s’agit en fait de kilocalories (kcal) mais dans le langage courant, on simplifie, on parle de calories (cal).

Le sujet est abordé comme un budget énergétique et l’on se concentre sur la différence entre la quantité de calories nécessaires au fonctionnement de l’organisme (selon l’âge, le sexe, le morphotype, l’intensité des activités journalières) et le nombre de calories apportées par l’alimentation.

Les calories

Les calories

Pour mincir, il faut créer un déficit entre l’énergie apportée et celle dépensée. Pour grossir, il s’agit de créer l’effet inverse en consommant plus de calories qu’on n’en dépense. Pour stabiliser son poids, la différence entre les deux doit être quasi nulle.

Pour calculer ses besoins énergétiques journaliers, il existe différentes formules mathématiques. Dans un souci de simplicité, je vous présente ce barème des besoins approximatifs déjà calculés.

En respectant ces chiffres, vous garderez un poids stable.

 

Pour en perdre, vous devrez diminuer votre consommation de 500 à 1000 calories selon la vitesse à laquelle vous souhaitez le faire.

Notez bien qu’il n’est pas recommandé de perdre du poids trop rapidement. Cependant, certaines urgences peuvent l’exiger comme dans le cas des pathologies métaboliques et vasculaires…

Par ailleurs, si votre surpoids est exclusivement lié à une alimentation malsaine, aussitôt vos repas rééquilibrés, vous perdrez du poids à un rythme inattendu, sans trop de frustrations et sans carences alimentaires.

Mon barème :

Femme : 31 – 50 ans

Sédentaire : 1800

Modérément active : 2000

Active : 2200

Pour garder un poids stable, je devrais fonctionner avec 1800 calories. Pour en perdre, sans trop de frustrations, je devais réduire mes calories de 600, j’en ai donc consommé 1200 par jour, la semaine suivant la détoxication.

Une plus grande masse adipeuse requiert plus de calories pour fonctionner. Alors, en mincissant, les besoins journaliers diminuent. Donc, après avoir maigri, on ne recommence pas à manger comme avant puisque les besoins énergétiques diminuent avec le poids. Ce petit détail tout simple explique la reprise de poids immédiate après les régimes en général.

Je suis donc passée à 1100 calories par jour pendant les deux semaines suivantes. Et ainsi de suite jusqu’à atteindre 1000 calories par jour au bout d’un certain temps. Sans jamais avoir faim, avec les astuces que vous allez découvrir au fur et à mesure dans mes articles. Et j’ai aussi toujours pris un complément alimentaire pour corriger les  carences préexistantes bien que ma nouvelle alimentation s’en chargeait déjà.

Ces chiffres sont des estimations et devront faire l’objet d’ajustements de votre part.

!!! Quand vous commencerez à observer les changements rapides réalisés avec cette approche, vous serez tenté de réduire encore plus drastiquement votre consommation dans l’espoir d’accélérer vos progrès. Ne tombez surtout pas dans ce piège. En diminuant exagérément votre consommation journalière, votre métabolisme de base ralentira et vous ne perdrez plus un gramme, vous risqueriez même d’en prendre. Évitez donc d’aller en-deçà de 800 calories par jour. Votre régime alimentaire doit rester sain et bien équilibré pour prévenir les carences en vitamines, oligo-éléments et une perte de masse musculaire.

Tous les jours, de nouveaux régimes miracles voient le jour. L’un des rares à avoir survécu au test du temps et des polémiques, c’est le contrôle des calories.

Ce concept est détesté par beaucoup de gens dont je faisais partie car je l’associais à la restriction et la culpabilité. C’était une erreur. Quand j’ai bien investigué la notion, j’ai compris qu’en programmant à l’avance ma consommation et en l’agençant intelligemment, je pouvais manger des quantités plus grandes que ce que je croyais, sans culpabilité, juste en ajustant mieux la composition de mes plats.

Il existe des compteurs et des tableaux très vastes de calories, faciles à trouver sur le web. Ici, je vous en propose uniquement un modèle réduit car pour ma remise en forme, j’ai surtout utilisé une application. J’ai fait mon parcours avec MyFitnessPal, logiciel gratuit, qui offre la valeur calorique de plusieurs millions de produits.

Myfitnesspal 2J’en ferai une petite présentation pour ceux qui ne connaissent pas encore. En attendant, jetez un coup d’œil sur le tableau suivant fait avec les chiffres de MyFitnessPal, pour un aperçu de la valeur calorique des différents groupes d’aliments.

 

Tableaux des aliments classés par leur valeur calorique

Tableau-calories-aliments tableau 1Tableau-calories-aliments tableau 2

 

Tableau-calories-aliments.1penter

Cet article et tous les autres du blog sur le même thème sont compilés dans ce guide minceur Vol. 1 , 2 & 3 (format eBook et papier) disponible sur Amazon. 

Laisser un commentaire