L’arrêt brutal du sport

Le sportif a des besoins énergétiques importants et mange en conséquence. D’où l’habitude de repas riches et copieux sans trop avoir à se préoccuper de leur ligne, pour certains, puisqu’ils ne grossissent pas.

Lorsqu’une blessure ou un changement de train de vie impose l’arrêt brutal de la pratique du sport, son appétit ne s’adapte pas immédiatement à ses nouveaux besoins énergétiques : le sportif garde la même alimentation, par habitude. La dépense calorique étant réduite mais l’apport restant le même, la prise de poids est inéluctable.

 

Cet article et tous les autres du blog sur le même thème sont compilés dans ce guide minceur Vol. 1 , 2 & 3 (format eBook et papier) disponible sur Amazon. 

Mon guide minceur Lisez un extrait

Une pensée sur “L’arrêt brutal du sport”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.