L’ennemi chéri : le sucre

Le sucre

Nul besoin d’énumérer toutes les raisons pour lesquelles le sucre n’est pas un allié minceur, les deux principales étant sa grande valeur calorique et son indice glycémique très élevé, en plus de nuire à la santé.

Rappelez-vous : plus l’indice glycémique d’un aliment est élevé, plus intense est la réaction sollicitée du pancréas et plus le taux d’insuline secrétée est important. Sur le long terme, vous développez une résistance à l’insuline, votre pancréas doit en produire toujours plus. Entre-temps, toute cette insuline stocke de la graisse à travers un mécanisme utilisant le cortisol, hormone du stress, qui va aussi vous pousser à manger émotionnellement.

Fruit salad

Il est à noter, cependant, que l’humain a un penchant naturel pour le goût sucré. Il suffit de faire le test avec un nouveau-né pour en avoir le cœur net.

Est-il donc réaliste de vouloir éliminer la saveur sucrée de notre vie ? Cette restriction est à la base de l’échec de beaucoup de régimes.

J’ai remarqué que mes envies de sucre se faisaient intolérables en début de soirée quand le stress de la journée retombe. Pour certains, c’est à la mi-matinée ou mi-après-midi. J’en ai pris note, et au lieu de me battre contre ma propre nature et mes besoins, je les ai acceptés et j’ai cherché un substitut. Je n’ai utilisé aucun produit chimiquement constitué qui, en plus d’être dangereux pour l’organisme, l’encrasse et l’incite à stocker de la graisse.

Mon alternative : les fruits. Et le miel en petite quantité quand c’est indispensable.

 

Cet article et tous les autres du blog sur le même thème sont compilés dans ce guide minceur Vol. 1 , 2 & 3 (format eBook et papier) disponible sur Amazon. 

Mon guide minceur
Lisez un extrait

 

2 réponses sur “L’ennemi chéri : le sucre”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.