Votre faux allié minceur # 1

Les édulcorants

Ils font partie des additifs mais leur importance dans un régime leur vaut une section à eux dans ce guide.

Il existe un grand nombre d’édulcorants de synthèse. Ils font tous l’objet de grandes polémiques. Sur chacun d’entre eux il existe une étude qui tend à prouver qu’il est sans danger, étude le plus souvent subventionnée par l’industrie agro-alimentaire, donc non fiable, laquelle est toujours démentie par les arguments de ses détracteurs.

Composition2.jpgLes édulcorants dits naturels, eux, sont souvent mélangés à une portion de produits artificiels dans une tentative d’amélioration du goût. J’en ai essayé plusieurs au cours des dernières années, aucune saveur ne m’a convaincue.

Et avec certains, j’ai pris du poids car même sans calorie, il paraît que le goût très sucré arrive à induire une réponse insulinique et le même processus que pour l’assimilation du sucre se déclencherait.

Je laisse donc à chacun le soin de trouver celui qui lui convient, si le besoin se fait vraiment sentir.

Alternative : Le miel

Spoons of honeyIci, on est dans une démarche de santé, on reste dans le naturel pour limiter notre consommation de toxines. Je n’ai consommé que du miel, bien plus bénéfique pour la santé. Mais gardez en tête que ce dernier a un indice glycémique et une teneur calorique aussi élevés que le sucre, il est donc à consommer avec beaucoup de modération.

Bien sûr, nous parlons de miel pur. Ouvrez l’œil, beaucoup de fabricants, et même des plus réputés, l’altèrent souvent en y rajoutant du sucre. Et malheureusement, nombre de petits producteurs locaux s’y sont mis aussi pour maximiser leur profit, au détriment des consommateurs distraits et/ ou naïfs.

Grâce à sa résistance à la chaleur, le miel peut remplacer le sucre dans toutes les préparations culinaires.

Le miel pasteurisé se conserve parfaitement à la température ambiante pendant un an ou deux. En été et dans les pays tropicaux, il est préférable de le garder au réfrigérateur. Le miel non pasteurisé doit y rester pour ne pas fermenter.

Cet article et tous les autres du blog sur le même thème sont compilés dans ce guide minceur Vol. 1 , 2 & 3 (format eBook et papier) disponible sur Amazon. 

Vivre autrement fevrier 18 11

Publicités

  • Tes publications et ton site en général sont vraiment très riches en informations.

    Merci pour toutes ces précisions d’autant plus que je suis concerné par le poids. Je fais du yoyo et je n’arrive pas à me stabiliser au-delà d’une année.

    Excusez-moi car je vous ai tutoyé.

    • Merci beaucoup, Eric. Tes mots m’encouragent énormément! Heureuse de pouvoir t’aider!

      Et sincèrement, une année de stabilisation c’est déjà très bien… Autorise-toi un ou même deux jours de folie par semaine si nécessaire et reste sur tes rails le reste du temps et tout ira bien.

      Comme tu le sais dejà, je suis moi aussi une grande fan de ton blog. Il était donc temps que tu me tutoies… 🙂

      • Merci pour le tutoiement.

        Mon gros problèmes est la prise de poids du notamment à la cortisone. Lorsque je n’en prends pas, curieusement je n’ai pas trop d’appétit mais lorsque je suis sous traitement… C’est catastrophique.

        Depuis le mois d’avril de cette année, j’ai pris 26 kg !

        J’ai rendez-vous ce lundi avec une diététicienne. On verra bien. Mais ton site m’intéresse à plus d’un titre car ne pouvant plus faire de sport, il me faut trouver des alternatives pour une bonne hygiène de vie.

        Je te cite : ” Comme tu le sais dejà, je suis moi aussi une grande fan de ton blog. Il était donc temps que tu me tutoies…”,

        …C’est très aimable.

  • Salut Eric,

    Je te comprends parfaitement. C’est très difficile ce que tu vis… Quand tu as l’impression que ton corps se retourne contre toi!

    Je crois que toi et moi avons à peu près les mêmes problèmes… Moi aussi, je suis forcée de prendre de la cortisone mais heureusement pas sur le long terme.. J’utilise des astuces pour limiter les dégâts de mon appétit (toujours pour le sucré et le gras, dans mon cas, sous cortisone).

    Et actuellement les sports intenses me sont interdits… Mais la marche, la natation et le yoga (même avec juste quelques postures autorisées), ça aide beaucoup!

    Consulter une diététicienne, c’est une excellente initiative pour trouver des solutions adaptées à ta situation. Tiens-moi au courant!

    Je suis heureuse de partager avec toi. Bon courage!

Laisser un commentaire