Ces oiseaux qu’on met en cage

Résumé :

“Ces oiseaux qu’on met en cage” fait partie des dix romans sélectionnés dans la catégorie Réalisme pour Le Prix des Auteurs Inconnus


SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE…
Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ?
Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque.
Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue…
D’ouvrir la cage, quel que soit le prix à payer.

Les oiseaux.png

240_F_27450286_AxLRr7GBBotmhNwpYNambs11B44cHhsI

Mon avis :

D’abord, je suis tombée follement amoureuse de Samuel, bien sûr, puis de — presque ­— tous les personnages… Même de Monsieur Petsech !

Puis l’histoire elle-même m’a secouée… Cependant, jusque-là, je croyais me trouver en terrain connu : une belle romance feel-good à savourer… Une plume légère, un style très agréable. Mais Marjorie Levasseur ne s’est pas arrêtée là ! Je suis passée par toute une gamme d’émotions, certaines tellement énergisantes, d’autres si accablantes et déroutantes… Pour finir complètement épatée !

L’auteure m’a menée par le bout du nez, elle m’a bien eue… Tous les éléments de la fin étaient présents dès le début, mais à aucune seconde je ne l’ai entrevue…

Beau travail ! Je suis conquise. C’était mon premier roman de Marjorie Levasseur, j’enchaîne avec sa nouvelle qui me fait des clins d’œil « Et redevenir piéton ».

  • Formats : Kindle et papier
  • Taille du fichier : 349 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 202 pages

Commander ici

Laisser un commentaire