L’ail : quelques astuces pour mieux l’apprécier

Ceux qui mangent de l’ail ne sauraient le cacher. Toutes les secrétions de leur corps le dénoncent. Outre l’haleine, les éructations, les gaz, la sueur, les urines et même le lait maternel sentent l’ail.

Pourtant, qu’on en raffole ou non, on ne saurait s’en passer, vu ses nombreuses vertus médicinales. Autant en faire un allié.

Alors, que peut vous offrir l’ail en dehors de sa contribution douteuse à votre haleine  et odeur corporelle ? Et comment contourner les quelques désagréments liés à son utilisation ?

Activez ce diaporama pour le découvrir.

[os-widget path= »/ninajo1/l-ail-au-quotidien » of= »ninajo1″ width= »700″]

Sources:

  • COMARAZAMY Luisa, Le livre des solutions Volume II, République Dominicaine, 2011
  • PAMPLONA-ROGER, Georges, Guide des plantes médicinales Volume I, Editorial Safeliz, S.L., Espagne, 2002

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.