Des ennemis bien camouflés

Prenez n'importe quelle boîte de conserve et regardez la quantité de sodium, de graisses et/ou de sucres qu’elle contient. Incroyable ! En plus de tous les autres poisons listés sous des noms et codes que le commun des mortels ne saurait identifier : les additifs.

Le sel et la prise de poids

Comme pour le sucre, notre organisme n’a pas besoin de la quantité que nous lui imposons. Le hic, c’est que, après des dizaines d’années à en abuser, nos papilles gustatives s’y sont habituées et en raffolent. Alors que faire ?

L’ennemi chéri : le sucre

Il est à noter que l’humain a un penchant naturel pour le goût sucré. Il suffit de faire le test avec un nouveau-né pour en avoir le cœur net. Est-il donc réaliste de vouloir éliminer la saveur sucrée de notre vie ? Cette restriction est à la base de l’échec de beaucoup de régimes.

Sante et prise de poids

Certaines pathologies ou désordres hormonaux peuvent provoquer une prise de poids soudaine ou en empêcher la perte par différents mécanismes. Certaines induisent une rétention d’eau dans l’organisme, d’autres ralentissent le métabolisme basal, il y en a qui causent une inflammation généralisée, d’autres qui affectent l’évacuation des déchets, des toxines, etc.

Seriez-vous un androïde ou un gynoïde ?

On distingue deux types d’obésité : l’androïde et la gynoïde. L’obésité se définit comme étant l’état d’une personne souffrant d’une accumulation exagérée de masse adipeuse (masse graisseuse corporelle) pouvant nuire à sa santé. Elle se mesure à l’aide de l’indice de masse corporelle (IMC) qui se calcule comme suit : Pour ceux qui utilisent le …