Le sel et la prise de poids

Comme pour le sucre, notre organisme n’a pas besoin de la quantité que nous lui imposons. Le hic, c’est que, après des dizaines d’années à en abuser, nos papilles gustatives s’y sont habituées et en raffolent. Alors que faire ?